top of page
Rechercher
  • violetteclaudie

ALPINA : ALPINER EXTREME REGULATOR AUTOMATIC, LE GRAND RETOUR



Modèle phare révélé en 2005, l’Alpiner Extreme Regulator Automatic revient, aujourd’hui, sous un nouveau jour dans la collection de la manufacture horlogère suisse Alpina. Distinctive par son affichage dissocié des heures, minutes et secondes, elle arbore, pour la première fois, un boîtier au diamètre plus compact (41 mm) paré aux conditions les plus extrêmes, tel que son nom l’indique. Toujours rythmé par le calibre automatique AL-650, ce garde-temps racé au cadran exclusif est édité en série limitée à 888 exemplaires.

L’Alpiner Extreme Regulator Automatic est proposée dorénavant avec un boîtier de 41 mm – contre 48 mm à l’origine. Plus facile à porter en toutes circonstances, ce nouveau diamètre ouvre au modèle de nouveaux horizons : tout terrain, tout public !


Signature esthétique de la ligne Alpiner Extreme Regulator, il préserve les qualités qui ont taillé son succès. Bien que réduit, il est toujours aussi robuste : en acier, format « coussin », étanchéité 20 bar, lunette à six vis dont le pas est dessiné en triangle, protège-couronne à 3h équilibré par un renfort opposé à 9h. Côté finitions, il présente une finition brossée et des angles polis, de sorte à lui apporter du relief.



Le cadran s’inspire du système unique des « régulateurs ». En tant que tels, les régulateurs sont atypiques dans le paysage horloger. Ils offrent une vue différenciée de chacune de leurs indications. Les heures, minutes et secondes ne sont pas centrales mais séparées : heures à 10h, secondes à 6h, minutes centrales. Cet affichage fut initialement conçu pour offrir la plus grande précision de lecture, sans aucun risque possible de confusion – notamment lorsque les aiguilles se superposent, une fois par heure.

Les régulateurs furent d’ailleurs adoptés en priorité par les contrôleurs ferroviaires, afin de garantir la précision des départs et arrivées lorsque les premiers trains longue distance se mirent à franchir plusieurs fuseaux, notamment aux États-Unis.

Alpina a considéré que cette précision ne devait pas rester l’apanage d’une profession, et l’offrit à son public premier : celui des explorateurs et des aventuriers des sommets alpins (d’où est issu le nom de la maison Alpina). Lors de la renaissance de la marque au début du 21ème siècle, les premiers régulateurs « outdoor » ont donc naturellement repris cet héritage avec le modèle Avalanche Regulator, suivi de l’Avalanche Regulator Extreme.


Tout en rappelant le fin guillochage de pièces plus traditionnelles, le cadran de cette nouvelle Alpiner Extreme Regulator Automatic préserve l’ADN de la collection : c’est un motif exclusif de triangles, symbolisant les sommets alpins, qui parcourt à présent la totalité du cadran – contrairement à ses prédécesseurs dont ces fameux triangles n’ornaient que le centre.


Exécuté en gris granit, à l’image des massifs dont Alpina est originaire, ce jeu de superposition de triangles capte les rayons de soleil. Apportant vie et relief, ses reflets offrent un contraste parfait avec les compteurs des heures et secondes, réalisés en bleu et parcourus d’aiguilles luminescentes.


Ce bleu marine se retrouve sur le rehaut, le grip caoutchouc de la couronne ainsi que sur le bracelet texturé en caoutchouc, incontournable pour tout aventurier. Dans l’optique d’un usage quotidien entre deux expéditions, son ergonomie a été retravaillée pour favoriser un confort optimal. L’ensemble s’adapte parfaitement à la forme du poignet, restant discret sans pour autant perdre son caractère.


Limitée à 888 exemplaires, l’Alpiner Extreme Regulator Automatic reste animée par le très éprouvé calibre automatique AL-650 qui la fait battre depuis 2005. Cadencé à la haute fréquence de 28'800 alt. / h, il assure à cette alliée des amateurs de sensations fortes une réserve de marche de 38 heures.


Comments


bottom of page