Rechercher
  • violetteclaudie

AUX SALONS JUMELÉS DE LA BIJOUTERIE DU HKTDC À HONG KONG …



Les 37ème et 7ème éditions des HKTDC Hong Kong International Jewellery Show et HKTDC Hong Kong International Diamond, Gem & Pearl Show organisés par le Hong Kong Trade Development Council se sont tenues à Hong Kong. À côté des visiteurs professionnels, les salons jumelés se sont ouverts aux amateurs de joaillerie du grand public pour la toute première fois. Cinq jours durant, plus de 13 700 professionnels et 17 000 amateurs ont exploré et acquis une vaste sélection de joaillerie. L’édition digitale des salons jumelés s’est poursuivie jusqu’au 5 août et permet aux professionnels internationaux d’échanger en ligne. Plus de 1 200 réunions virtuelles ont été organisés entre exposants et acheteurs. À la date du 29 juillet, les salons en ligne avaient accueilli quelque 2 500 acheteurs en quête de produits et de discussions commerciales.



Le pouvoir d’achat crée des nouvelles opportunités

Touchées par l’impact de la pandémie sur l’économie mondiale et les restrictions de déplacement à l’international, les entreprises recherchent des opportunités au-delà des frontières à travers les événements virtuels et physiques. Selon une enquête indépendante menée sur les salons, 44 % des exposants et visiteurs interrogés considèrent que les restrictions de voyage représentent le plus grand défi de cette pandémie. Sur une note plus positive, 31 % et 19 % d’entre eux pensent que le pouvoir d’achat et le e-commerce devraient générer du business cette année.

La stratégie adoptée par le HKTDC se fait l’écho de cette enquête. En prenant en compte les besoins des exposants et les tendances de marché, l’organisme a pris la décision d’ouvrir les salons jumelés au grand public pour la première fois. Cela a permis de toucher une clientèle plus large. Les deux formats physique et virtuel des salons a multiplié les opportunités commerciales pour les professionnels.



Les bijoux en diamants les plus vendus sur les salons

L’Amérique du Nord (41 %), l’Europe occidentale (33 %) et Hong Kong (31 %) figurent parmi les marchés traditionnels les plus porteurs tandis que la Chine continentale concentrerait pour 51 % des répondants les promesses du côté des pays émergents. Hong Kong a été reconnu par les acheteurs comme le hub de sourcing idéal. La qualité (75 %), l’utilisation des matières (73 %) et des services (71 %) figurent en tête des atouts mis en avant dans le secteur de la bijouterie.


Les salons du HKTDC, des plateformes business salués pour leur efficacité

Ces salons jumelés sont les premiers salons physiques organisés par le HKTDC depuis le début de la pandémie. Gold Company Limited, un exposant hongkongais participait pour la première fois au Jewellery Show. Arthur Tang, directeur général Grande Chine témoigne de l’efficacité de la plateforme pour promouvoir sa marque et étendre sa commercialisation. « Nous avons exposé nos nouveautés et les collections spéciales 30ème anniversaire. Nombre d’acheteurs nous ont approché et des transactions se sont conclues. C’est très encourageant. »

Une autre exposante, Yvonne Pong, directrice de Wing Hang South Sea Pearl Company Limited considère que le Jewellery Show est parfait pour promouvoir ses collections de bijoux en perles et gagner de nouveaux contacts commerciaux. « Les clients adorent nos collections classiques et les bijoux en perles dorées sont très recherchés. Nous ne nous attendions pas à un tel accueil. Nous avons rencontré des acheteurs de qualité, et de nombreux nouveaux clients. Le HKTDC a fait un travail remarquable en organisant le salon en dépit de la pandémie. Je suis confiante que la prochaine édition sera encore meilleure avec la levée des restrictions de voyage et le retour des acheteurs étrangers. »

Un visiteur local, Edmond Chan, à la tête de Jewelry Asia, Luxeford Hong Kong Limited était ravi que le Jewellery Show se tienne à nouveau. « Nous sommes spécialisés dans l’achat de haute joaillerie et de montres. Je recherche des partenaires. J’ai trouvé un exposant avec lequel nous explorons une collaboration pour des collections joaillières aux designs remarquables. »

Un programme d’activités pendant les deux salons comprenait des séminaires sur l’impact de la pandémie et le marketing digital sur l’approvisionnement en bijouterie, des débats d’experts sur mesure pour guider le grand public sur les couleurs des diamants et l’appréciation des pièces, loteries, défilés. Ces événements ont non seulement permis de favoriser la connaissance du marché entre professionnels mais aussi de promouvoir celle d’un public passionné de joaillerie.


Une édition physique de l’International Sourcing Show s’est tenue aux mêmes dates

La vitrine physique du HKTDC International Sourcing Show a attiré pendant quatre jours plus de 14 000 acheteurs professionnels. Pour soutenir les petites et moyennes entreprises locales, le HKTDC s’est appuyé sur son réseau de 50 bureaux à l’étranger pour organiser près de 1 100 réunions commerciales sur le salon physique.

Cette vitrine complète l’International Sourcing Show en ligne qui a débuté en mars dernier, facilitant la mise en relation en ligne et hors ligne des professionnels dans le contexte de la pandémie.


Hong Kong International Jewellery Show: hkjewelleryshow.hktdc.com

Hong Kong International Diamond, Gem & Pearl Show: hkdgp.hktdc.com

International Sourcing Show: isshow.hktdc.com


www.hktdc.com/francais