Rechercher
  • violetteclaudie

BERNARDAUD : DE L’ART ET DE LA DOUCEUR


Les bouquets de fleurs apparaissent dans la vie de Chagall dès sa rencontre avec sa future femme Bella vers 1909. « La première fleur, c’est Bella qui me l’a apportée… ».

Le peintre les représente dans son œuvre telles qu’il les découvre, souvent déjà assemblées et disposées dans un vase. Ce ne sont pas des fleurs des champs dans leur contexte naturel, elles ont été cueillies et apportées au domicile et à l’atelier. Il les admirait, s’en imprégnait avant de les représenter en peinture comme pour donner corps à son imaginaire et à son univers intérieur.

Tout comme l’ange, l’acrobate ou l’autoportrait, le bouquet de fleurs, devient dans la peinture de Chagall l’expression d’un élément iconographique qui nous élève également vers une sphère spirituelle, symbolisant, entre autres, l’offrande. Par la présence des fleurs, se décline immédiatement la quête éternelle de l’idéal qui nous conduit vers un monde coloré d’excellence et de beauté dont l’aspect continue à susciter notre interrogation.

Pour cette collection « Les Bouquets de fleurs », le Comité Marc Chagall a de nouveau fait appel à Bernardaud, confiant en la capacité de la maison à restituer fidèlement l’esprit des créations du peintre.



L‘heure du thé

Ce nouveau service à thé se compose d’un serviteur trois niveaux, deux plateaux rectangulaires, un coffret de quatre assiettes à dessert assorties, une théière, deux coffrets de deux ou quatre tasses, d’un crémier, un sucrier et une petite coupelle.




Chaque pièce est réalisée à Limoges dans la manufacture Bernardaud. Un important travail de recherche a été nécessaire pour restituer les effets de juxtaposition des couleurs et les textures qui donnent une dimension sculpturale à ce corpus d’œuvres de Marc Chagall.













www.bernardaud.com

FNAMAC

22, Avenue Franklin Roosevelt

75008 Paris

Tél: 01.53.77.29.00

contact@fnamac.com