Rechercher
  • violetteclaudie

FRÉDÉRIQUE CONSTANT : CLASSICS WORLDTIMER MANUFACTURE - 10 ANS DÉJÀ !



Présentée en 2012, la Classics Worldtimer Manufacture s’est imposée en un temps record comme l’une des pièces les plus vendues de Frédérique Constant. Plébiscité par la communauté horlogère, ce succès ne se dément pas. Permettant de connaître l’heure partout dans le monde d’un seul coup d’œil, cette icône du voyage célèbre aujourd’hui son 10ème anniversaire avec deux éditions limitées très exclusives : la première en or rose 18 carats est éditée en 88 exemplaires, tandis que la seconde en acier comporte 1 888 pièces. Tout en illustrant l’histoire de la maison, ces montres dédiées à l’art du voyage et à l’exploration du monde se singularisent par une fonction heures universelles particulièrement simple d’utilisation.



Pour célébrer cet anniversaire à sa hauteur, Frédérique Constant a décidé de sortir des sentiers battus et de bouleverser l’horlogerie traditionnelle en offrant à son icone un voyage dans le web 3.0 : la Classics Worldtimer Manufacture devient un NFT.

Un NFT (Non Fongible Token) est un actif numérique au sein d'un contrat édité sur la blockchain. Il garantit la propriété d’un actif numérique de tout type : œuvre artistique, avatar, objet de collection, production musicale... Il peut être acheté et revendu sur des places de marché spécialisées, mais également offrir des expériences exclusives aux détenteurs de ces actifs (utilities).

La création des NFTs exclusifs de la Classics Worldtimer Manufacture sera confiée à Rarecubes, un studio basé à Genève et spécialisé dans la technologie blockchain. Plus de détails seront bientôt disponibles sur le site officiel de Frédérique Constant.


Les deux versions proposées s’habillent d’un bleu profond qui représente les océans du planisphère réalisé en gris dans un relief aux contours ciselés avec la plus grande précision. Tout autour sont appliqués des index luminescents, à l’identique des aiguilles des heures et des minutes, afin de garantir une parfaite lisibilité, même de nuit. Positionné à 6h, le compteur de date bleu est guilloché selon un motif soleillé, une finition traditionnelle de la Haute Horlogerie. Venant compléter l’ensemble, un disque blanc indiquant les 24 fuseaux horaires du monde, avec leurs 24 villes de référence, se déroule sur le rehaut. Afin de préserver la lisibilité du cadran, ce dernier est paré de blanc pour les 12 heures diurnes, et de bleu pour les 12 heures nocturnes.

Partageant un même boîtier de 42 mm de diamètre, ces deux garde-temps déclinés en

acier et en or rose 18 carats se portent sur un bracelet en alligator bleu marine à boucle déployante, ornée du sceau emblématique de la manufacture Frédérique Constant, éternel passeport pour l’évasion.


Loin d’être une création d’horlogers pour horlogers, le Worldtimer est une complication utile qui sert bel et bien au quotidien, pour qui voyage ou travaille dans un environnement international. Cette belle invention permet de lire de manière instantanée l’heure exacte dans les 24 villes qui représentent les 24 fuseaux horaires de référence. New York, Bangkok, Rio de Janeiro ou Dubaï : chaque ville est un appel à l’évasion qui, depuis 10 ans, porte en elle les rêves de tous les grands voyageurs du monde.

Pour une montre portée au quotidien, tout doit être conçu pour que le réglage de cette dernière et de sa complication se fasse de manière rapide et intuitive, sans risque d’erreur. C’est le cas avec la Classics Worldtimer Manufacture grâce à son mouvement automatique FC-718 conçu et assemblé au sein de la manufacture genevoise Frédérique Constant. D’une fiabilité éprouvée, il est aussi un exemple de simplicité : la totalité de ses indications se règle avec la seule couronne, grâce à un ingénieux système à trois crans. Au premier, elle remonte la montre. Au deuxième, elle détermine la date (vers le haut) et la ville de référence (vers le bas). Au troisième, elle règle l’heure à affichage central.

Simple et intuitive, cette conception bénéficie d’un mécanisme astucieux, assuré par deux disques rotatifs. Le premier est rattaché à l’indicateur jour-nuit des 24 heures, le second à l’affichage des 24 villes. Il suffit, simplement via la couronne du remontoir, d’aligner la ville de son choix sur la position 12 heures du cadran. Une synchronisation automatique des disques informe immédiatement de l’heure locale des 24 plus grandes villes de la planète (par aiguilles centrales) et domestique (par le rehaut mobile).



Exemple. En définissant Genève, en haut du disque, via la couronne, les aiguilles des heures et minutes donnent l’heure de la ville Suisse (Europe centrale). Automatiquement, le cadran extérieur indique l’heure dans les différents fuseaux horaires. Sous la ville de New York s’affiche le chiffre 5 : il est donc 5H07. Sous la ville de Moscou s’inscrit le chiffre 13 : il est donc 13H07.

Maintenu dans un luxe horloger accessible, ce mouvement manufacture est visible par le fond ouvert de la pièce. Comme tout authentique calibre manufacture signé Frédérique Constant, il est richement décoré de Côtes de Genève et d’un délicat perlage de sa platine, au-dessus de laquelle tourne sa masse oscillante satinée et à traits tirés.

Intemporelle par son design élégant, la Classics Worldtimer Manufacture est une invitation au voyage ayant traversé les dix dernières années sans aucune modification autre que chromatique, afin d’enrichir la collection de variations de bleu, brun, gris ou vert, comme autant de paysages sauvages, de récifs et de terres colorées.


www.frederique-constant.com