Rechercher
  • violetteclaudie

FRÉDÉRIQUE CONSTANT : RUNABOUT AUTOMATIC



La collection Runabout, signée par la manufacture horlogère suisse Frédérique Constant, célèbre l’histoire des légendaires yachts en bois construits en Italie, sur les rives du lac d’Iseo. Créée en 2009, elle s’enrichit, aujourd’hui, d’un nouveau modèle automatique trois aiguilles/date. Proposé en acier ou en or rose plaqué, édité chacun en série limitée à 888 pièces, il évoque par son allure élégante et sportive le design de ces bateaux runabout. Ce modèle a été présenté à l’occasion des Geneva Riva Days. Organisé du 7 au 11 juillet par Frédérique Constant et la RHS (Riva Historical Society), partenaires depuis 2013, cet événement d’envergure internationale réunit les propriétaires de ces mythiques bateaux à la Société Nautique de Genève.


En 1988, Frédérique Constant, une jeune maison indépendante et familiale, voyait le jour au cœur de la Suisse horlogère, à Genève. Au même moment naissait sur les rives italiennes une association, la RHS (Riva Historical Society), destinée à célébrer la Dolce Vita en préservant l’une de ses plus célèbres créations nautiques. Ce légendaire yacht dont les premiers exemplaires, entièrement réalisés en bois et à la main, incarnait le raffinement et la douceur de vivre à l’italienne des années 60.



Éminemment contemporaine avec son diamètre de 42 mm, la Runabout automatique affirme au poignet une présence horlogère parfaitement maîtrisée.

Son cadran associe à la fois le patrimoine horloger genevois et une modernité assumée. Du premier, il reprend un guilloché d’un délicat motif Clous de Paris. À l’origine, le guilloché avait autant une vocation décorative que pratique, afin de prémunir les surfaces trop lisses de rayures mais aussi d’en obtenir une meilleure lisibilité, chaque microrelief empêchant les reflets directs et aveuglants. Le guilloché central de

la Runabout Automatic, sur fond argenté ou noir, permet ainsi de capter chaque rayon de lumière et d’offrir un relief toujours changeant au cadran.

La collection Runabout se singularise par ses larges index pairs en chiffres arabes, complétés sur le rehaut d’une minuterie de cinq en cinq. Chaque index des heures est appliqué, donnant au cadran une belle profondeur en même temps qu’il en améliore la lisibilité.


Dans la même perspective, les aiguilles des heures et minutes, de style glaive, sont empreintes de matière luminescente, un indispensable pour naviguer une fois le soleil couché, au rythme des températures estivales. Chaque jeu d’aiguilles est coordonné à la boîte à laquelle il se rapporte : plaqué or rose ou acier – cette dernière variation offrant une aiguille des secondes bleu turquoise, un clin d’œil à l’aspiration nautique de la collection Runabout. Sur la version en acier, la surpiqûre du bracelet en cuir bleu-gris est accordée à ce bleu turquoise, tandis que la déclinaison en or rose plaqué se voit accompagnée d’un bracelet en cuir bleu marine, ponctué d’une surpiqûre blanc cassé.


L’ensemble embarque le calibre FC-303, assurant une réserve de marche de 38 heures. Automatique, le mouvement est visible au travers du fond saphir qui en dévoile l’intimité, sur lequel est gravé le logo de la RHS (Riva Historical Society). Chaque pièce est offerte dans un écrin dédié contenant la réplique miniature de l’un de ces fameux yachts en bois, amarré aux côtés de la montre.


www.frederiqueconstant.com