Rechercher
  • violetteclaudie

FRANCECLAT : « LES BIJOUX S’IMPRIMENT EN OR » - EDITION 2021



C’est dans le cadre prestigieux du Musée des Arts Décoratifs de Paris que les noms des gagnants du concours « Le bijoux s’impriment en or » édition 2021 ont été dévoilés, fin novembre dernier.

Les nouveaux lauréats se sont vu remettre les trois prix du concours organisé sous la présidence de Didier Roux et Hervé Buffet, respectivement Président et Délégué Général de Francéclat, ainsi qu’en présence de Valérie Messika, Présidente fondatrice de la maison Messika, et Présidente du jury de cette édition 2021.

Il s’agissait de la deuxième édition du concours « Les bijoux s’impriment or » qui vise à mettre en lumière la fabrication additive en métaux précieux et les possibilités qu’elle offre pour le secteur de la bijouterie-joaillerie.

En mars 2021, plus d’une soixantaine de designers free-lance, étudiants en école de bijouteriejoaillerie ou de design et d’arts appliqués et, pour la première fois cette année, fabricants de bijouterie-joaillerie ont participé au concours en proposant une création en métaux précieux faisant appel à la fabrication additive.

Pour cette deuxième édition, une thématique commune - Archaïc Futuriste - était proposée afin d’orienter le travail de création des participants.

En mai 2021, l’ensemble des projets était présenté aux membres du jury qui ont retenu 7 d’entre eux pour bénéficier de la fabrication en volume des créations.

Mi-novembre 2021, les lauréats du concours étaient désignés lors d’une sélection finale.


Le prix de l’étudiant (2 ex aequo) a été décerné à …

Mathilde Pellenard et sa Bague « Nébuleuse »

Étudiante en DnMade Objet spécialité bijouterie au lycée professionnel Amblard à Valence, Mathilde Pellenard est passionnée par le dessin depuis son plus jeune âge. Ses sources d’inspiration se trouvent dans le monde animal et plus particulièrement l’oiseau. D’où son souhait d’inclure la plumasserie dans ses futures créations.


Yvanne Laurent et son Bracelet « Nova »

Récemment diplômée DNSEP (diplôme national supérieur d’expression plastique), Yvanne Laurent a réalisé sa formation à l’atelier bijou de la Haute école des arts du Rhin de Strasbourg (anciennement les Arts Décoratifs). Elle vient de s’installer à son compte pour imaginer et réaliser des bijoux.


Le prix du designer a été décerné à …

François Quentin et son Bracelet « Constellation »

Designer indépendant spécialisé dans le design horloger depuis 1987, François Quentin est créateur pour de nombreuses marques horlogères. Il est également le co-fondateur et designer de la marque horlogère Hautlence et a créé la marque horlogère 4N. Très polyvalent, François Quentin possède également un diplôme de réparateur horloger. Il avait participé à la première édition du concours « Les bijoux s’impriment en or » en 2017 et faisait partie des finalistes avec ses deux créations : les bracelets « Ruban » et « Dédale ».


Le prix du fabricant a été décerné à …

Stéphane Olivier et son Bracelet « Zig Zag »

Après une formation aux Arts et Métiers, passionné par la création, Stéphane Olivier a été formé en bijouterie lors d’un stage en 2013 au pôle bijou de Baccarat. En 2015, il suit la formation La Table d’Émeraude puis se spécialise dans le travail et les techniques de fabrication du verre et des murines adaptés à la bijouterie contemporaine. Installé à Toulouse, il utilise et combine tous ces outils et savoir-faire techniques, manuels et numériques, dans une recherche créative permanente.


Les bijoux finalistes des 2 éditions du concours « Les Bijoux s'impriment en or » seront exposés à l'occasion du salon Bijorhca qui se tiendra à Paris-Porte de Versailles, du 21-24 janvier 2022.


www.franceclat.fr