top of page
Rechercher
  • violetteclaudie

GUSTAVE & CIE : UN HOMMAGE À MARIE CURIE



Gustave & Cie, rend hommage pour la première fois à une femme, française : Marie Curie, physicienne et chimiste, qui s’est illustrée pour ses travaux sur la radioactivité. A seulement 36 ans, elle est la première femme à obtenir le prix Nobel de physique, qu’elle partage avec son mari Pierre Curie et reste à ce jour la seule à en avoir reçu deux, le deuxième étant celui de chimie.

Grâce à ses recherches, de grands progrès sont faits en médecine.


Aujourd’hui reconnue dans le monde entier comme la plus brillante scientifique de son époque, Marie Curie laisse aussi un héritage moral inestimable. Femme forte et courageuse, elle s’est battue tout au long de sa vie pour les droits des femmes, le progrès social et l’émancipation par le savoir.

Elle deviendra alors un modèle pour de nombreuses jeunes filles qui rêvent de grands exploits.


Le boîtier 34 mm octogonal de la montre puise son inspiration de la tour Eiffel. Pour l’anecdote, on peut remarquer que cette forme si spécifique au nouveau boîtier Marie est très proche des formes que nous offrent la dame de Fer lorsqu’on se place juste en dessous d’elle.

On retrouve gravé au dos, le Panthéon, un mausolée où dorment de grandes figures françaises. Ce lieu est un symbole fort pour l’histoire de Marie Curie, puisqu’elle y fut inhumée en 1955, et devint alors la première femme à y entrer pour ses propres mérites.


La collection Marie habillera donc aussi bien les poignets féminins que masculins.

La simplicité est privilégiée : minutes et secondes s’éclipsent pour ne laisser place qu’à une seule aiguille. Chaque trait sur le cadran indiquant 10 minutes, la montre s’exprime par sa sobriété.

Le dateur à droite du cadran, indique d’un seul coup d’œil le jour et la date. Stylisé au format du tableau périodique des éléments, il rappelle une fois de plus l’univers et les découvertes de Marie Curie.


En 1898, en menant des recherches sur la radioactivité, Pierre et Marie Curie découvrent un nouvel élément chimique dans un minerai d’uranium : le Radium. Il fut utilisé jusqu’aux années 50 dans l’horlogerie pour ses propriétés luminescentes. Grâce à une peinture spéciale, les aiguilles des montres étaient devenues visibles dans le noir.

Aujourd’hui, le Super-LumiNova a remplacé cette technique qui était dangereuse pour la santé.

En hommage à cette découverte, lorsque votre montre est plongée dans l’obscurité, la lecture de l’heure est simplifiée par un cadran illuminé au niveau des index des heures et de son aiguille.

Comments


bottom of page