top of page
Rechercher
  • violetteclaudie

ISABELLE LANGLOIS : PERLES …



Une fois n’est pas coutume, la marque de joaillerie française Isabelle Langlois délaisse momentanément les pierres de couleur pour mettre à l’honneur dans sa collection les perles de culture. Mariées aux diamants, elles osent sortir du rang pour donner naissance à des créations d’une élégante modernité.


Charmeuses par leur forme sensuelle, des larmes de nacre blanche rondes et ovales ponctuent, ici et là, une volute d’or rose constellée de diamants. Mis en scène sur une bague d’un beau volume, l’ensemble enlace subtilement le doigt dans une dynamique de style.

Toutes aussi féminines, les boucles d’oreilles pavées de diamants scintillent d’éclats, mettant en lumière l’orient chatoyant des perles. Esquissant une délicate arabesque toute en fluidité, elles illuminent le visage par leur belle longueur aérienne tout en se faisant oublier au porté par leur légèreté.









Bague « Perles » en or rose 750 ‰ avec diamants, perles de culture blanches (R1376)





« Il n’y a pas plus féminin qu’une perle » confie Isabelle Langlois. « Initiée très jeune par mon grand-père qui avait également un négoce de perles, j’ai tout de suite aimé sa grande douceur et la palette de couleurs qu’elle peut offrir ». « L’idée de ces bijoux m’est venue en voyant chez mes parents une estampe japonaise représentant une pêcheuse de perles sortant de la mer avec son précieux butin. Elle évoque une très ancienne légende du folklore japonais : en des temps très reculés, l’empereur de Chine souhaite offrir trois magnifiques bijoux à l’empereur du Japon. Dans cette perspective, il fait venir son messager. Pendant le voyage, l’un des bijoux, le plus beau, est volé par le Roi des Dragons de l’Océan. Désirant le récupérer absolument, l’empereur du Japon envoie son premier ministre à Shido, une ville située sur la côte japonaise, non loin de l’endroit où avait eu lieu le larcin. Là, celui-ci tombe amoureux de Tamatori, une jeune et belle plongeuse, pêcheuse de perles. Un an plus tard, elle lui donne un fils et demande qu’il soit son unique héritier. Le premier ministre accepte à condition qu’elle retrouve le bijou volé par le Roi des Dragons. Tamatori plonge alors chaque jour de plus en plus profond, finit par trouver le palais du Roi des Dragons et s’empare du joyau. Mais le Dragon se réveille et la poursuit jusqu’à presque la rattraper. Se rappelant qu’il ne supportait pas le sang des êtres humains, elle s’ouvre la poitrine et y glisse le précieux bijou. A bout de force, elle réussit à remonter à la surface mais succombe à ses blessures. Le premier ministre teint parole, faisant de leur enfant son seul héritier ».


Boucles d'oreilles « Perles » en or blanc 750 ‰ Boucles d'oreilles « Perles » en or rose 750 ‰

avec diamants et perles de culture roses (E972) avec diamants, perles de culture blanches et

roses (E972)


Femme pêcheuse à l’histoire belle mais triste, perles au fond de la mer, rouleaux des vagues … Isabelle Langlois laisse vagabonder son imagination. Crayon en main, elle dessine ces nouvelles pièces joaillères, irradiant de féminité par leur esthétisme raffiné.


bottom of page