Rechercher
  • violetteclaudie

MICHEL HERBELIN : CAP CAMARAT AUTOMATIQUE GMT



Réinterprétation au temps présent d’un modèle des années 70 du patrimoine horloger de la maison française Michel Herbelin, la collection Cap Camarat automatique rencontre un vif succès depuis son lancement en 2018. Après avoir présenté une montre trois aiguilles/date déclinée en plusieurs versions, la marque horlogère introduit aujourd’hui un modèle doté d’une fonction GMT doublée d’un worldtimer manuel : une première chez Michel Herbelin. Judicieusement conçue pour maitriser les décalages horaires avec précision, cette globe-trotteuse de style est éditée en série limitée à 500 exemplaires numérotés.


Prisée des voyageurs et hommes d’affaires travaillant à l’international, la fonction GMT est une complication horlogère qui permet de consulter rapidement l’heure locale et celle du domicile. Matérialisée dans le cas présent par une aiguille pointeur finalisée d’un triangle rouge et blanc luminescent, celle-ci se positionne face à la ville de son choix, via la couronne située à 3H30. Combinée à l’aiguille des minutes, elle indique l’heure du second fuseau horaire sur l’échelle 24 heures parée d’un indicateur jour (bleu azur) /nuit (argenté) bicolore.

La Cap Camarat automatique GMT est également équipée d’une fonction worldtimer, réglable manuellement. Placée à 2H30, la couronne vissée permet de faire pivoter le rehaut intérieur tournant, lequel précise les différentes villes de référence des 24 fuseaux horaires. Il suffit d’aligner notre fuseau horaire à midi pour définir la position des autres villes de référence en fonction du fuseau local, puis de se référer à l’échelle 24 heures pour connaître l’heure partout dans le monde à un instant T.


Imposant ses fonctionnalités au gré d’une allure sport-chic, la Cap Camarat automatique GMT reste fidèle au design 70’s de la collection. Souligné par un brossé vertical et des facettes polies, le boîtier en acier inoxydable 316L (42 mm) arbore une forme hexagonale, adoucie par la rondeur de la lunette. Traitée à l’identique par sa finition, elle distingue, par un subtil contraste, six vis décoratives venant structurer l’ensemble.

Protégé par un verre saphir, le cadran rappelle par sa couleur l’univers nautique cher à la marque française. Frappé à l’horizontale, le fond bleu marine soleillé fait la part belle aux index biseautés tout comme aux aiguilles rectangulaires facettées des heures et des minutes. Typiques des années 70 par leur forme inspirée du modèle d’origine de Michel Herbelin, ils sont recouverts de matière luminescente pour assurer une parfaite lisibilité en milieu obscur. Agrémentées d’un guichet de date à 3h, les informations temporelles, agencées clairement, offrent une visibilité optimale.


Faisant corps avec la boîte, le bracelet intégré en acier inoxydable est également un classique des codes horlogers de l’époque. Paré de quatre maillons à la finition brossée et polie, il parfait le style racé de cette montre, étanche à 100 mètres, tout en accentuant son caractère robuste.


À l’image de toutes les montres Michel Herbelin, la Cap Camarat automatique GMT offre la précision d’un mouvement suisse de qualité (Sellita). Animée par le calibre automatique SW330-2, elle bat au rythme de 28 800 alternances par heure, possède 25 rubis et dispose d’une réserve de marche de 56 heures. Les amateurs d’horlogerie apprécieront le fond de boîte transparent rendant visible les rouages du mécanisme dont la masse oscillante gravée Michel Herbelin.


De belle facture et à l’aise en toutes circonstances par son esthétisme à la fois sport et chic, la série limitée Cap Camarat automatique GMT de Michel Herbelin est une complice fidèle sur qui compter pour jongler avec les fuseaux horaires sans jamais se tromper. Made in France pour avoir été dessinée, conçue, assemblée, réglée et contrôlée dans les ateliers de la maison situés dans le massif du Jura en Franche-Comté, elle hérite d’un savoir-faire horloger traditionnel français se transmettant de père en fils depuis 1947.


www.michel-herbelin.com