Rechercher
  • violetteclaudie

PIASA : ENCHÈRES EN LIGNE DU VENDREDI 4 JUIN À 18H AU LUNDI 14 JUIN À 19H


SILVER JEWELRY ENCHÈRES EN LIGNE SUR WWW.PIASA.FR

Le département Bijoux et Montres de la maison PIASA propose, entre le 4 et le 14 juin, une vente en ligne d’une sélection de bijoux en argent et métaux argentés. Rassemblés autour de la thématique de l’argent, les 80 lots de cette vacation proviennent en fait d’une unique collection. La diversité des styles et des provenances (Mexique, France, Danemark…) témoigne de l’incroyable richesse créative que suscite depuis toujours ce métal et ses dérivés.

La volonté du département est de mettre en avant des thématiques resserrées sur des sujets précis et de valoriser des spécialités peu représentées dans les ventes aux enchères. Ainsi cette vente présente des bijoux très éclectiques, provenant aussi bien de l’univers de la mode, du bijou d’artistes mais aussi de différents pays ayant particulièrement travaillé le bijou en argent dont le Mexique et les pays scandinaves.


Travail Mexicain Années 1970 Collier à pastilles articulées en argent Longueur: 50 cm Estimation : 600 / 800 €


Au Mexique, le travail de l’argent est une des spécialités. Si les bijoux y sont fabriqués depuis les époques Aztèque et Maya, cette mode s’est accélérée lors de la colonisation espagnole. Les bijoux mexicains sont régulièrement sertis de pierres ornementales comme du lapis ou du jade. Les principaux centres de production sont Taxco, Zacatecas, Guanajuato et San Luis Potosi.

Taher CHEMIRIK (né en 1955) Circa 1990 Paire d'importantes manchettes en métal argenté Signées Longueur: 11,5 cm Estimation : 1 200 / 1 500 €

Jean DINH VAN (né en 1927) pour Paco Rabanne, France 1967 Bague « Double » en argent Deux anneaux en forme de boucle de ceinture attachés par une chaîne Signée Estimation : 600 / 800 €

Vivianna TORUN BULOW HUBE (1927-2004), pour la maison Georg JENSEN Années 1970 Bague en argent Signée Estimation : 600 / 800 €


Originaire de Suède, cette créatrice de bijoux a été la première femme orfèvre à avoir acquis une renommée internationale. En 1948, elle se rend à Paris puis à Cannes où elle rencontre les peintres Pablo Picasso, Georges Braques et Henri Matisse. Torun est à l’origine des créations de bijoux les plus emblématiques de Georg Jensen et deviendra la plus célèbre designer de cette maison danoise. Ses bijoux sont toujours inspirés par des formes naturelles ou bien encore par l’écoulement de l’eau. Son style est décrit comme sobre, minimaliste et simple. Aussi, elle n’utilise pas de pierres précieuses, préférant les galets, le granit, le cristal de roche, la pierre de lune et le quartz. En 1992, le musée des Arts décoratifs à Paris a organisé une rétrospective de son œuvre.


www.piasa.fr