Rechercher
  • violetteclaudie

RESERVOIR : LA NOUVELLE COLLECTION "RESERVOIR KANISTER"



© Garret Voight-Visualhunt

I

nspirée du compteur de vitesse de l'emblématique 356 speedster, alliant un design époustouflant à l'esprit de liberté qui a marqué la décennie des années 50.

La collection Kanister s'inspire du compteur de l'automobile mythique 356 Speedster.

Les index minutes de couleur vert pastel, une zone rouge, un cadran noir et une aiguille blanche logés dans un boîtier titane grade 5 aux finitions polies signent avec élégance le design époustouflant de cette série.

Portée sur un bracelet en cuir façon sièges baquets de l'époque, la collection Kanister rends hommage à l'esprit de liberté qui soufflait lors de la décennie des années 50.



Caractéristiques techniques :

– Boîtier en titane grade 5, finitions polies (Ø 41,5 mm, ). Fond ouvert.

– Cadran : Verre bombé, saphir anti-reflet. Cadran noir. L’indicateur de fonctionnement tourne dans le sens des aiguilles d’une montre afin d’indiquer que la montre est bien en bon état de marche.

– Mouvement : Module horloger breveté de 124 pièces sur calibre ETA 2824-2. Mouvement mécanique à remontage automatique.

– Complications: Minute rétrograde, heure sautante. Réserve de marche 37h.

– Couronne vissée. Étanche 50 mètres.

– Bracelet en cuir noir surpiqûre noire, avec boucle ardillon, Pompes flash pour changement de bracelet rapide. Bracelet NATO additionnel fourni.



© @lauraevrat



© @lauraevrat



© Motor74-Visualhunt

La Porsche 356 fut la troisième voiture de la marque allemande Porsche. Conçue par Ferry Porsche sur les bases mécaniques de la Volkswagen Coccinelle (par souci d'économie) et dessinée par Erwin Komenda, elle sera produite en série de 1948 à 1965.

Initialement disponible en coupé, en cabriolet puis en speedster, la 356 a connu de nombreuses évolutions lors de sa production. Sa puissance culminera à 155 chevaux avec la 356 Carrera 2000 GS/GT (moteur version 587/2 avec échappement sport).

La création de la version « Speedster » de la 356, fin 1954, a été faite à la demande de Max Hoffman, l'importateur Porsche des États-Unis qui voulait une version moins chère et plus racée de la 356 pour le marché américain. (Source : Wikipédia)


www.reservoir-watch.com