Rechercher
  • violetteclaudie

SALONS PROFESSIONNELS : UN NOUVEAU SALON EN SUISSE


Annulation de l’EPHJ déjà reporté de juin à septembre, annulation des journées d’achat, du salon horloger de Hong Kong… la liste des manifestations professionnelles s’allonge.

Au-delà de la réflexion sur l’organisation de rencontres digitales sur laquelle France Horlogerie a souhaité que l’on puisse réfléchir collectivement sur le plan français, des contacts ont été pris avec les organisateurs du salon « Imagination » qui est programmé du 1er au 7 février 2021 en Suisse afin d’apporter une offre aux marques indépendantes.

« Nous organiserons une visioconférence le vendredi 18 septembre de 10h00 à 11h00 et une rencontre à partir de 11h00 au siège de France Horlogerie entre les marques françaises et les organisateurs. »

Reproduisons ci-après du communiqué diffusé le 20 juillet dernier pour annoncer cette nouvelle manifestation :

« Les marques indépendantes de l’horlogerie auront leur propre salon international, baptisé « Imagination », début février 2021 à Genève ou à Lausanne.

Après la disparition de Baselworld et les différentes initiatives prises par les grands groupes horlogers, les marques indépendantes se sont mobilisées pour bénéficier d’une vitrine internationale.

Depuis plus de 10 ans, Swiss Creative Lab réunit un nombre important de ces marques dans un espace qui leur était dédié en marge de Baselworld. « J’ai une histoire commune avec ces sociétés. ‘Je n’avais pas le droit de laisser 500 marques au bord de la route alors que le secteur horloger vit une des périodes les plus cruciales de son histoire, explique Carlo E. Naldi, fondateur de Swiss Creative Lab. Tout le monde sait que ces entreprises représentent le vivier créatif de l’horlogerie. A leur demande, et avec le soutien de quelques amis horlogers, nous avons donc décidé d’agir et de lancer ce nouveau salon. »


Imagination sera un rendez-vous annuel dès 2021

Imagination aura lieu du 1er au 7 février 2021. Bien en amont des dates pressenties pour l’organisation des événements imaginés par les grands groupes horlogers.

Pourquoi ce choix ?

« Le business model des marques indépendantes est très différent, explique Carlo E. Naldi. Elles dépendent des distributeurs, des agents et des points de vente alors que les grands groupes ont souvent leur propre réseau de distribution pour leurs marques. De plus, les marques indépendantes ont besoin d’avoir un retour du marché dès le début de l’année pour adapter leurs investissements et leur production annuelle. On ne peut donc que se réjouir que les grands groupes décident de rassembler leurs ressources mais les marques indépendantes ont d’autres modes de fonctionnement et ont besoin de leur propre événement. »

La réunion programmée le 18 septembre permettra aux marques intéressées de rencontrer les organisateurs qui sont ouvert à la constitution d’un pôle horloger français au sein de leur nouveau salon.

Contact : pbesnard.cfhm@yahoo.fr

FNAMAC

22, Avenue Franklin Roosevelt

75008 Paris

Tél: 01.53.77.29.00

contact@fnamac.com