Rechercher
  • violetteclaudie

ULYSSE NARDIN : DIVER THE OCEAN RACE



Ulysse Nardin passe à la vitesse supérieure dans l’utilisation de matériaux alternatifs et innovants en annonçant la commercialisation de son premier modèle DIVER composé en grande partie de filets de pêche recyclés : DIVER THE OCEAN RACE. Les deux partenaires, Ulysse Nardin et The Ocean Race voient leurs engagements communs concrétisés et symbolisés par la DIVER THE OCEAN RACE, qui sera aussi la montre officielle de la course de voile au large dont le départ sera donné le 15 janvier 2023 à Alicante, en Espagne. Ensemble, au travers de ce nouvel objet horloger sophistiqué et respectueux de l’environnement, ils s’engagent à protéger l’Océan et déclenchent le chronomètre pour des résultats positifs d’ici à 2030.

Présentée en édition limitée de 200 pièces, la montre de plongée en filets de pêche recyclés sera la première montre de luxe durable commercialisée, dès juin 2022. Elle confirme la tendance globale de l’industrie du luxe au surcyclage, déjà adopté par de grands noms de la mode. Sensibiliser en créant « du neuf avec du vieux » et le dire, régénérer les matériaux et notamment le plastique, voilà l’objectif. Ulysse Nardin prend définitivement le tournant de l’économie circulaire avec ce mouvement de régénération des filets de pêche usagés. Grâce au travail de la start-up française FIL&FAB, la marque met ainsi en lumière un matériau « moins noble » mais revalorisé par une démarche horlogère « 100 % Manufacture » et un design recherché, rendant l’objet aussi désirable que s’il était conçu dans un matériau plus conventionnel que le polyamide.



CARACTÉRISTIQUES DE LA MONTRE

Les designers d’Ulysse Nardin ont minutieusement habillé la montre, étanche 30 bar, de touches vertes acidulées, clin d’œil à la nature. On les retrouve partout : des coutures sur le bracelet à scratch jusqu’aux indexes et lunette, en passant par la signature « double X » du cadran, le compteur de réserve de marche à midi, la petite seconde à 6 heures mais aussi le logo Ulysse Nardin gravé sur la couronne, les protèges-couronne et la plaque individuelle. Une déclinaison de blanc, gris et noir complète la palette chromique de la montre qui bat au rythme du mouvement iconique de la manufacture, le UN-118, avec sa technologie silicium.

Les composants de ce mouvement sont à 95 % sourcés dans un rayon de 30 km autour de la manufacture et sont pour la moitié d’entre eux issus de filière de recyclage (acier et laiton recyclé notamment. À noter que 10 0% des mouvements Ulysse Nardin utilisent du laiton recyclé). La DIVER THE OCEAN RACE s’inscrit entre innovation et tradition puisque le mouvement, lui, conserve son savoir-faire historique. Le calibre d’une montre de cette qualité étant par essence un produit

absolument durable puisqu’il fonctionne à la force du poignet.

Le cadran est assagi par rapport à la version concept de la DIVER NET même si on lui reconnaît tout de même une parentalité évidente : les initiales U et N blanches en lettres capitales extra larges ont disparu au profit d’un traitement de surface anthracite (ruthénium) texturé plus neutre. Toujours en place, le double X iconique étampé sur le cadran avec sa finition mi-mate mi-satiné.

Sur le fond de la montre, la glace saphir embellie d’un décalque blanc avec le logo du partenaire de la Maison, The Ocean Race.


Le décor de la lunette unidirectionnelle a été réalisé entièrement en Carbonium® (Lavoisier Composites). Le Carbonium ® est composé des mêmes fibres que celles utilisées pour le fuselage et les ailes des avions de dernière génération. En un mot, les éléments les plus indispensables des appareils modernes actuels. La fabrication du Carbonium® présente un impact environnemental 40 % inférieur à celui des autres composites de carbone, puisqu’elle implique l’utilisation de chutes de pièces d’avions.

Créé à l’aide d’un processus complexe dans des conditions de pression et de température élevées, le Carbonium® est un matériau haute performance qui dévoile la beauté intérieure du motif organique formé par les fibres de carbone, dont le diamètre ne mesure que 7 µm.

L’utilisation d’une telle matière régénérée souligne l’esprit d’audace et d’innovation de la maison. En effet, en 2019 Ulysse Nardin fut la première maison horlogère à utiliser ce matériau inédit dans une montre. Son rapport résistance-légèreté est incomparable et son superbe effet marbré fait de chaque boîte une pièce absolument unique.

Le bracelet scratch est lui aussi entièrement recyclé à partir de filets de pêche, transformés au préalable en bobines de fil par l’entreprise française JTTI.


www.ulysse-nardin.com