Rechercher
  • violetteclaudie

YEMA SPACEGRAF ZERO-G : LA NOUVELLE MONTRE SPATIALE FRANÇAISE !


En 1982, le premier Européen occidental s’envole dans l’espace avec une YEMA à son poignet. Depuis, YEMA continue à marquer l’histoire spatiale et collabore une nouvelle fois avec le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) et vous présente la Spacegraf ZERO-G afin de célébrer le 30ème anniversaire des premiers vols paraboliques français. Ce garde-temps a été testé en conditions réelles lors d’un vol pour tester à la fois le mouvement Epson YM 90 et sa fonction de chronographe lors des phases de paraboles mais aussi de valider la bonne tenue de la montre en impesanteur. Ce modèle est décliné en 3 versions disponible sur Yema.com.





Cette nouvelle « moonwatch » s’inspire de la Spacegraf mais a été entièrement repensée afin de proposer un design parfaitement lisible et fonctionnel en corrélation avec les caractéristiques techniques d’un vol ZERO-G. La montre est équipée d’un chronographe (trotteuse rouge) qui permettra de situer parfaitement la période de Zéro-G, elle aussi en rouge entre 22 secondes et 44 secondes, dans l’espace-temps des vols paraboliques. Un compteur des minutes a été ajouté à 6 heures sur le cadran. La lunette tachymétrique permet de mesurer la vitesse moyenne (km/h) d’un objet ou d’une personne mouvement, sur une période donnée et s’utilise également avec le chronomètre.




A propos : La première montre française dans l’espace ! L’aventure a commencé en 1982 avec Jean Loup Chrétien et s’est ensuite poursuivie en Juin1985 à bord de la navette Discovery qui décolle avec Patrick Baudry et sa YEMA Spationaute II pour la mission STS-51G (premier vol orbital Franco-Américain). Le 26 Novembre 1988, Jean Loup Chrétien est de nouveau locataire de la station orbitale Mir avec une YEMA Spationaute III

www.yema.com


FNAMAC

22, Avenue Franklin Roosevelt

75008 Paris

Tél: 01.53.77.29.00

contact@fnamac.com